Journées Nationales d’information et de dépistage de la DMLA

Du 22 Juin au 26 Juin auront lieu les 9èmes journées nationales d’information et de dépistage sur la DMLA. Les personnes de plus de 55 ans peuvent bénéficier d’un dépistage gratuit, visant à détecter les signes précurseurs de la pathologie oculaire. Le but est de sensibiliser et de favoriser le dépistage annuel systématique de ces personnes.

Vous pouvez retrouver la liste des ophtalmologues et des différents services qui vont participer à cet événement, sur le site www.journees-dmla.fr/.

La santé visuelle au cœur des enjeux de demain :

La DMLA est la première cause de malvoyance en France, touchant les 50 ans et plus. 1 million de français sont touché par cette pathologie et en 2020 environs 2 millions. Il n’existe actuellement aucun traitement curatif, au mieux il est possible de ralentir la progression de la maladie. Il est donc important de procéder à un dépistage, qui reste le meilleur moyen de s’en prémunir avant sa manifestation. 

Quelle sont les symptômes ?

« Baisse rapide de l’acuité visuelle et sensation de voir les lignes droites déformées ou gondolées ». Lorsque la pathologie progresse, le patient peut commencer à voir une tache sombre au centre de son champ visuel. L’un des principaux défis dans le domaine de la santé est le vieillissement de la population. En 2020 les personnes âgées de plus de 60 ans seront plus nombreux que les enfants de moins de 50 ans. En 2050, on comptera 2 milliards de seniors contre 841 millions à l’heure actuelle. Le domaine de la santé ainsi que les soins relatifs à la vision vont prendre une place de plus en plus important et seront au cœur des préoccupations dans les prochaines années.

Différents soutiens :

On observe la présence de l’Association DMLA, en partenariat avec la SFO (Société Française d’Ophtalmologie), le Snof (Syndicat national des ophtalmologistes de France), les laboratoires Novartis et Bayer et enfin le verrier Hoya.
Ce dernier voudrait travailler sur la cohésion entre les quatre acteurs de la filière (opticien, ophtalmologiste, orthoptiste et Ocam) « pour une action efficace et homogène ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.