Les solutions informatiques pour malvoyants

Les solutions informatiques pour malvoyants

Que ce soit pour interagir avec notre entourage ou par exemple avec l’administration française, la communication de notre société est désormais largement digitalisée. Il s’avère toutefois que les moyens pour le faire ne sont pas ou peu adaptés aux personnes atteintes d’un trouble de la vision, qui représentent pourtant 1,7 million de personnes en France.

Nous constatons heureusement un formidable essor de solutions venant pallier, en partie, les obstacles auxquels doivent faire face les personnes malvoyantes.

Vous découvrirez dans cet article une sélection de solutions informatiques pratiques et innovantes destinées à améliorer le quotidien des malvoyants.

Les claviers d’ordinateur avec grosses touches

Apprendre à taper au clavier n’est pas forcément inné, même pour une personne ne présentant aucune déficience visuelle. C’est une autre paire de manches pour les malvoyants… L’âge peut également être à l’origine d’une baisse de la vue naturelle. L’utilisation d’un clavier classique demande alors plus de concentration et plus d’efforts, ce qui peut par ailleurs aggraver les problèmes de vue.

Pour éviter cela et vous simplifier la saisie de texte comme la navigation sur Internet, il existe aujourd’hui des claviers adaptés aux malvoyants. Ils bénéficient de caractères plus grands — une taille de police environ 4 fois plus importante que sur un clavier traditionnel — et de divers contrastes afin de faciliter la lecture des lettres, symboles et chiffres.

Certains claviers offrent la possibilité d’être rétroéclairés, c’est-à-dire qu’une lumière surgit d’en dessous des touches, ce qui a pour effet d’améliorer leur contraste et donc leur visibilité.

Nombre de ces claviers permettent également la connexion, via port USB, d’une lampe qui viendra éclairer directement le clavier.

Les autocollants de claviers pour obtenir de grosses touches

Une autre solution est de coller sur les touches de clavier des autocollants affichant des lettres grossies. Si vous avez un plus petit budget, ces autocollants tiendront leur promesse en transformant votre clavier classique en un clavier adapté à vos problèmes de vue.

Les autocollants étant prédécoupés, il vous suffira de les coller sur les touches correspondantes pour obtenir un grossissement multiplié par 4 par rapport aux caractères normaux.

Veillez à choisir des autocollants de bonne qualité, tant au niveau de l’impression, de la texture, de la découpe et de l’épaisseur, afin d’assurer leur longévité.

Les autocollants pour clavier CFLOU sont fabriqués à partir d’une fibre synthétique très résistante et proposent un adhésif de qualité pour un maintien solide, tout en vous permettant de retirer les autocollants lorsque vous le souhaitez.

Vous trouverez cette solution économe et efficace en différentes versions selon votre ordinateur (MAC ou PC).

Les casques d’écoute

Avec l’âge, il n’est pas rare qu’un handicap visuel soit couplé d’un handicap auditif, la presbyacousie étant un phénomène naturel et progressif. Des choses de la vie quotidienne qui étaient avant un plaisir, comme le simple fait de regarder la télévision, deviennent des sources de stress, voire d’agacement. Difficile en effet de profiter d’une distraction lorsque nous n’en percevons plus l’ensemble des sons, et que lire les sous-titres relève du défi. Il serait bien dommage de laisser ces handicaps diminuer votre qualité de vie…

Les casques d’écoute sont des aides techniques vous permettant notamment d’améliorer la compréhension de l’information audio (télévision, machine à lire, lecteur de livre parlant…) sans les interférences des bruits avoisinants, et de limiter la gêne sonore occasionnée pour l’entourage de l’utilisateur. Vous pouvez enfin écouter vos émissions préférées en toute tranquillité et ajuster le volume, les sons graves ou aigus, selon vos souhaits. Ces casques sont aussi une porte ouverte à la lecture, par le biais des livres audio.

Les casques d’écoute de bonne qualité sont ceux qui parviennent à se faire oublier. Ils sont légers et dotés de coussinets très confortables pour les oreilles. Il existe également des casques d’écoute sans fil accompagnés d’un socle pour les recharger, ce qui offre à l’utilisateur une plus grande liberté dans ses mouvements.

Les logiciels d’informatiques dédiés aux malvoyants

Si l’achat d’un clavier avec de grosses touches est une première étape vers une utilisation adaptée aux malvoyants, la configuration standard d’un ordinateur reste une seconde barrière. Certaines polices d’écriture sont peut-être difficilement lisibles pour vous, il se peut que suivre le pointeur de souris vous donne des migraines, ou que les couleurs de votre écran provoquent parfois un éblouissement… La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez vous-même soulever cette barrière afin de jouir des infinies possibilités que représente l’informatique.

Les logiciels d’informatiques adaptés aux malvoyants facilitent l’usage de votre ordinateur grâce à de nombreuses fonctionnalités. Ils peuvent par exemple agrandir/contraster l’image, vocaliser les écrits apparaissant sur votre écran, ou encore vous permettre de commander vocalement votre ordinateur.

Vous n’aurez plus besoin de demander à votre fille ou votre petit-fils de vous lire le dernier email reçu ou la recette de cuisine que vous voulez préparer pour ce soir. Vous surfez sur Internet, en toute autonomie.

Le meilleur de l’équipement informatique pour malvoyant

Retrouvez l’ensemble de ces produits et bien plus encore sur la page consacrée à l’informatique pour malvoyant du site de CFLOU. Chaque produit qui vous est proposé a vocation à vous rendre l’informatique plus accessible, que vous soyez malvoyant ou aveugle. C’est un combat qui a commencé il y a bien des années et que nous poursuivons encore aujourd’hui.

Déjà, en l’an 2000, l’ancienne ministre de l’Emploi et de la solidarité Martine Aubry écrivait ces mots évocateurs :

«La généralisation de la numérisation, qui est une caractéristique majeure des technologies de l’information, offre pour la première fois aux personnes déficientes visuelles l’espoir de pouvoir accéder immédiatement et sans intermédiaire aux mêmes sources d’informations que l’ensemble de la population, sous réserve que soit prise en compte leur situation particulière par les producteurs et les fournisseurs de cette information. Conscient des risques d’exclusion qui pourraient toucher certains groupes sociaux, le gouvernement a fait de l’accès de tous les citoyens à la société de l’information une priorité majeure du programme d’action gouvernementale.»  Extrait de la lettre de mission de Martine Aubry et Dominique Gillot sur l’état et les conditions d’accès des personnes aveugles et malvoyantes aux nouvelles technologies de l’information.

RDV sur www.cflou.com !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.