la presbytie

La presbytie

Vous arrivez à voir de loin mais l’image est floue de prêt ?
Vous avez du mal à lire le journal et êtes obligés d’allonger les bras pour mieux voir ?
Quand vous lisez, vous avez constamment besoin de plus de lumière ?

Dans ces cas vous êtes certainement atteint du trouble visuel que l’on appel la presbytie. La presbytie rend la focalisation de la vision de prêt difficile. C’est un trouble de la vue qui arrive naturellement à partir de 45 ans et qui n’est donc pas une maladie. Les presbytes représentent 40% de la population. Cela est du au vieillissement de l’œil.

Symptôme et évolution de la presbytie

Comme vous l’aurez compris, la presbytie a pour conséquence une bonne vision de loin et une vision de prêt floue. Une gêne visuelle se fait sentir lors de la lecture de prêt le besoin de lumière se fait ressentir. Le symptôme le plus connu est le fait d’éloigner ses mains et de tendre les bras pour lire son journal. Les efforts pour focaliser sa vue entraînent souvent une fatigue visuelle importante et peuvent provoquer des maux de tête.  Vers les 45 ans tout le monde est touché par la myopie. La lecture est difficile à moins de 30 cm. La presbytie s’aggrave avec l’âge et cette distance passe généralement à 1 mètre vers les 60 ans.

Il est important de savoir que la presbytie peut tout à fait se cumuler avec les autres problèmes de la vue comme la myopie ou l’hypermétropie.

Les causes de la presbytie

C’est le cristallin et les muscles ciliaires, placé derrière la pupille, qui permettent de réaliser un focus et de voir net. Un peut comme un appareil photo. Avec le temps, les muscles perdent de leur efficacité. De plus, le cristallin se sclérose et durcit. Mais ce n’est qu’à l’âge de 45 ans que l’on arrive à en ressentir les effets.

Il n’existe pas de remède à la presbytie. La vue se dégrade inéluctablement. Ce n’est qu’à l’âge de 65 ans que la vue se stabilise.

Dès les premiers signes, il faut consulter un ophtalmologiste. Celui-ci vous prescrira des lunettes ou lentilles qui rendront votre quotidien plus agréable. Encore faut-il porter constamment ses lunettes ou ses lentilles correctrices. Cette correction réduira votre fatigue visuelle et freinera l’évolution de la presbytie. La vue se dégradant progressivement, il est nécessaire de faire contrôler sa vue régulièrement.

Pour les personnes atteintes simultanément de plusieurs troubles de la vue (myopie, hypermétropie, astigmatisme), des lunettes ou lentilles à double voire à triple foyer peuvent s’avérer nécessaires.

A noter que l’opération de la presbytie est possible mais n’est pas remboursée par la sécurité sociale. C’est une technique au laser qui modifie la courbure du cornet de l’œil et améliore ainsi la vision. Cette intervention chirurgicale se fait généralement sur les deux yeux mais pas le même jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *