Personne malvoyante retrouvant le sourire avec l'eSight 4

Voir de loin comme de près grâce à l’eSight 4

En tant que malvoyant, vous êtes certainement familier du principe des téléagrandisseurs, vidéograndisseurs ou encore des loupes électroniques. S’il ne fait aucun doute que ces appareils améliorent votre quotidien lorsque vous êtes chez vous, vos problèmes de vue refont surface dès que vous mettez un pied dehors…
Il existe heureusement une solution plus polyvalente, offrant une mobilité en toute circonstance : les lunettes pour malvoyant. Nous allons vous présenter aujourd’hui l’eSight 4, la dernière innovation de l’entreprise canadienne eSight qui est spécialisée dans les aides visuelles

Qu’est-ce que l’eSight 4 et quand l’utiliser ?

eSight 4 est un dispositif portable tout-en-un, validé cliniquement, destiné aux personnes souffrant de déficiences visuelles. Vous pouvez porter les lunettes eSight tout au long de la journée, en bénéficiant d’une meilleure acuité visuelle et d’une entière autonomie.
Placez l’eSight 4 sur votre tête et laissez cette nouvelle technologie faire des miracles ! Le dispositif s’enroule autour de votre tête à l’aide d’une bande de confort halo doublée et réglable. Il peut même être enfilé par-dessus des lunettes de vue. Vous conserverez une mobilité totale en utilisant eSight pour toutes vos activités, y compris…
– Au travail
– À l’école
– Pour vos passe-temps (jardinage, cuisine…)
– Pour faire du shopping
– Pour vous divertir (lire, regarder la télévision…)
– Pour vous déplacer, voyager
« eSight a été lancé en tant que percée technologique incroyable, et est devenu depuis une solution cliniquement validée pour les personnes souffrant de maladies et de troubles oculaires, largement acclamée par les principaux professionnels de la basse vision. Alors que la technologie continue de progresser, notre mission reste la même : créer un monde plus inclusif et donner à la communauté de la basse vision les moyens de voir de nouvelles possibilités. » Robert Vaters, PDG d’eSight

Tour d’horizon des principales caractéristiques de l’eSight 4

Ces lunettes pour malvoyant se composent d’une caméra autofocus à l’avant de 18 mégapixels et de deux écrans à l’intérieur, un pour chacun de vos yeux, de 1280 x 960. Rapprochez ou éloignez ces écrans afin de les adapter à votre vision. Vous pouvez zoomer jusqu’à x 24 sur tout ce qui vous entoure, que ce soit sur le visage d’un proche ou sur la page que vous êtes en train de lire, tout en maintenant à chaque instant 100 % de votre vision périphérique naturelle.

Elles sont sans fil, puisqu’elles fonctionnent sur batterie dont l’autonomie est de 3 heures, qui se trouve à l’arrière des lunettes et équilibre ainsi avec le poids de la visière qui se situe à l’avant. Pour savoir si votre batterie est encore chargée, il suffit de la secouer et de voir si le voyant vert s’allume.

Deux télécommandes vous seront livrées, mais l’ensemble des commandes de contrôle se trouvent également sur le côté droit de l’eSight 4, ce qui en facilite la prise en main et vous laisse entièrement libre de vos mouvements. D’ici, vous pouvez l’allumer, l’éteindre ou enclencher la mise en veille, si vous n’en avez pas besoin sur l’instant mais que vous ne souhaitez pas le retirer pour autant. Le bouton du milieu vous donne accès au menu, où vous pourrez notamment régler les contrastes et la luminosité. Enfin, le pavé tactile permet de zoomer d’un simple geste, qui vous viendra naturellement au bout de quelque temps. Cette fonctionnalité évite d’avoir à manipuler la télécommande en permanence. Utilisez les flèches haut et bas de la télécommande ou un glissement vers l’avant ou l’arrière avec un doigt sur le pavé tactile, et le grossissement est augmenté ou diminué.

Une voix de synthèse vous confirme l’action que vous avez choisi de réaliser. Cela est idéal pour regarder la télévision, lire une partition de musique, une étiquette de prix ou un nom de rue, se repérer dans le métro, déchiffrer un document comptable ou toute autre paperasse, ou encore pour un enfant qui a du mal à distinguer le tableau de sa salle de classe. Inutile de vous citer les nombreux exemples de situations dans lesquelles l’eSight pourrait rendre votre quotidien plus agréable, vous savez mieux que personne à quel point les problèmes de vue peuvent être handicapants.

Ces fonctions supplémentaires que vous allez adorer

L’eSight intègre de nombreuses fonctions avancées. Le dispositif se connecte au Wi-Fi pour les mises à jour logicielles automatiques, il est également compatible avec le Bluetooth pour se connecter à l’application eSight sur Android ou iOS. Grâce à l’application eSight, vous pouvez partager le flux provenant de votre eSight sur votre téléphone pour montrer à un proche ce que vous êtes en train de voir. Inversement, vous pouvez tout aussi bien partager l’écran de votre téléphone dans votre eSight.
L’eSight peut prendre des photos ou encore se connecter à la télévision avec un câble HDMI. Il suffit d’appuyer sur le bouton d’alimentation et de le maintenir enfoncé pendant quelques secondes pour que les écrans de la visière se mettent en marche et que l’utilisateur passe en mode « Live ».
Pour une description encore plus détaillée ainsi qu’une vidéo de présentation, rendez-vous sur la page consacrée à l’eSight 4 !

À qui s’adresse l’eSight 4 ?

L’eSight 4 convient aux malvoyants dont la vision se situe entre 1 et 4/10 e. Cela comprend notamment les personnes souffrant de :
– Rétinopathie diabétique
– Dégénérescence maculaire 
– Albinisme oculaire
– Atrophie optique
– Rétinopathie du prématuré 
– Rétinite pigmentaire
– Décollement de la rétine 
– Maladie de Stargardt

Lunettes pour malvoyant : un dispositif plus que nécessaire en période de crise sanitaire

La société eSight est restée opérationnelle depuis le début de la pandémie de COVID-19, continuant de produire ses lunettes et d’honorer les commandes. Et il y a une bonne raison à cela !

« Si l’incertitude du COVID-19 a un impact sur tout le monde, ceux qui ont des déficiences visuelles le vivent différemment. Il est maintenant temps pour nous de nous rassembler pour aider à résoudre certains des problèmes complexes auxquels les personnes malvoyantes sont confrontées. » Robert Vaters, PDG d’eSight

Robert Vaters met l’accent sur le fait que les personnes atteintes de déficience visuelle comptent généralement sur le toucher comme sens directeur, ce qu’elles ne peuvent plus faire en raison des mesures sanitaires. Une enquête récente du Conseil canadien des aveugles indique que la communauté des malvoyants est confrontée à des défis uniques en raison de la pandémie, comme des problèmes de santé mentale et d’isolement social.
Pendant la crise, eSight a même lancé #eSightTogether à destination de la communauté malvoyante qui doit réapprendre à se déplacer et à vivre au milieu de l’épidémie de COVID-19. N’hésitez pas à découvrir ce hashtag si le sujet vous concerne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *