Cflou au salon Sight City 2016 – Partie 2/4 – Les lunettes pour malvoyants

Deuxième partie de notre récit sur notre visite annuelle au Salon de la Basse Vision Sight city à Francfort en Allemagne.
Pour ceux qui n’ont pas lu la première partie : Cflou au salon Sight City 2016 – Partie 1/4 – Les téléphones parlants

Parlons un peu des lunettes pour malvoyants. Les attentes de la part des clients sont très importantes, et il arrive souvent que nos clients demandent où ça en est. Cette forte attente est due en partie au fait que l’on s’imagine que utilisation de lunettes spécifiques pour déficients visuels sera beaucoup plus facile et naturelle qu’avec les aides techniques que l’on connaît déjà comme les loupes électroniques, les vidéo-agrandisseurs, etc. Or ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que quelle que soit les lunettes qui sortiront ces prochains mois et années, ce ne seront pas des lunettes optiques traditionnelles. Elles utiliseront forcément une technologie incluant ou un écran LCD placé devant les yeux ou un système de reconnaissance de caractère (OCR). La bonne nouvelle est que les deux systèmes sont en cours de développement.

Commençons par les lunettes NuEyes.

Nous vous avions déjà parlé de ces lunettes dans un précédent article dédié aux lunettes pour malvoyants.

Ci-dessous une vidéo de démonstration de celles-ci. Même si la vidéo est en anglais, elle montre bien l’usage qu’en fait cet utilisateur malvoyant atteint d’une vision tubulaire. Un usage à la fois dans la rue pour lire un panneau ou un feu piéton, et au bureau pour lire un courrier écrit dans une petite police de caractère.

Lors du salon Sight City, nous avons eu la chance de pouvoir les tester en off, dans un salon VIP réservé par l’un de nos partenaires. Nous pouvons désormais vous donner nos impressions sur la première version Beta de ces lunettes.

Les Lunettes NuEyes ont été initialement conçues pour l’armée américaine et adaptées spécifiquement pour les malvoyants. Ces lunettes intègrent un écran de bonne qualité (pas de pixellisation grossière). On regrettera peut-être sa petite taille, mais on s’y habitue rapidement. Le système logiciel et la batterie sont totalement intégrés dans les lunettes. A noter toutefois qu’elles sont beaucoup plus lourdes et encombrantes que des lunettes traditionnelles.  Mais elles offrent toutefois une excellente mobilité / portabilité puisqu’on a les mains libres lors de son utilisation.

Lunettes pour malvoyant utilisées par Thomas en vision de prêt pour lecture d’un texte de petite taille

Le pilotage des lunettes peut se faire ou directement sur la monture, ou grâce à une télécommande dédiée que l’on peut enfiler sur le doigt. Tous les boutons n’étaient pas opérationnels lors de notre test, mais cette télécommande fonctionne parfaitement.

Télécommande sans fil (bluetooth) permettant de piloter l’agrandissement et le changement de couleur des lunettes nueyes

Le logiciel adapté permet de faire un agrandissement par paliers (+ ou -) et de changer les contrastes / couleurs comme le fait une loupe électronique. Les lunettes permettent une vision de loin, pour regarder la télévision par exemple, et une vision de près pour la lecture. La lecture fonctionne bien avec les modes de contraste, mais le stabilisateur pourrait être plus performant. Il faut donc un petit temps d’adaptation afin de pas bouger la tête trop vite. Côté batterie, il faudra être vigilant lors de sa sortie sur l’autonomie de celle-ci, car on est sur une technologie miniaturisée.

Bien entendu c’est le prototype que nous avons testé, et nos remarques vont aider à la finalisation de celui-ci.

Quoi qu’il en soit nous avons hâte de voir la version finale de ce produit très prometteur. Un bémol toutefois dans le prix, puisqu’elles sont annoncées avec un prix de vente entre 5 500 et 6000€. Cela semble un peu coûteux au regard des bénéfices apportés (principalement la mobilité), mais ces lunettes devraient trouver leur place dans le marché de la basse vision. Les NuEyes permettent en effet de nouveaux usages car le principal atout réside dans le fait de libérer les mains souvent prises par une canne blanche, un chien guide, ou d’autres objets comme un instrument de musique par exemple. Dans ces cas, elles peuvent vite s’avérer indispensables.

Autre innovation qui nous a bluffé, les lunettes MyEyes.

La présence de la société Orcam à ce salon n’était pas prévue initialement. C’est donc un privilège d’avoir pu tester ces lunettes.

Les lunettes MyEyes (commercialisées sous le nom de MyView aux États-Unis), c’est une monture de lunettes normales, sur laquelle est fixée une caméra. La caméra est branchée à l’aide d’un fil sur un boitier portable et autonome que l’on peut mettre en poche. C’est donc les mains libres que ces lunettes pour malvoyants fonctionnent. Les lunettes MyEyes permettent de lire n’importe quel texte à votre place grâce à un logiciel de reconnaissance de caractère (OCR) intégré.
Cflou a testé ces lunettes avec un texte situé de 40 à 50cm des yeux. Le résultat est bluffant et la qualité de reconnaissance des caractères était très bonne. Il est juste dommage que l’OCR ne fonctionne qu’en Anglais ou Allemand pour le moment. Pour déclencher l’OCR il suffit de placer son doigt sur la colonne du journal que l’on souhaite lire et de retirer le doigt. L’appareil va alors photographier le texte et le lire vocalement comme le ferait une machine à lire.
D’autres fonctionnalités très intéressantes sont également proposées comme la reconnaissance des objets et des visages. Seul inconvénient, chaque visage et objet doivent être enregistrés au préalable dans les lunettes Orcam. Cet enregistrement devant se faire avec l’aide d’une personne voyante. On imagine déjà la satisfaction des futurs utilisateurs aveugles et malvoyants qui pourront ainsi reconnaître n’importe quel objet (boîte de conserve, de médicaments, boissons, etc.) mais aussi reconnaître les visages de leurs proche au quotidien. Tout cela en toute discrétion grâce à un casque. Se posera juste la question de l’autonomie de la batterie pour un usage intensif étant donné du nombre de services qu’il rend.

Autre point à souligner, une formation sera nécessaire lors de l’acquisition du produit.

La commercialisation vient de démarrer aux États-Unis et en Allemagne, il n’y a donc pour l’instant qu’une centaine d’utilisateurs dans le monde. Son prix de vente est annoncé à environ 3900€ mais aucune date de commercialisation n’est encore donnée pour le marché Français.

Conclusion sur les lunettes pour malvoyants

Je rappelle qu’à ce jour aucune lunette n’est commercialisée en France. Mais les sorties sont attendues pour la fin de l’année et plus raisonnablement pour 2017. Les attentes sur ces produits sont nombreuses, probablement car certaines personnes malvoyantes pensent ainsi retrouver (même partiellement) la vue grâce à elles. Or ce types de lunettes ne feront pas ce genre de miracles. Par contre elles apporteront évidement des nouveaux usages très intéressants et très pratiques dans certaines conditions. Elles améliorent réellement l’autonomie et le champs des possibles des malvoyants. Seul bémol, leur prix assez élevé au regard des usages que les malvoyants vont en faire. Comme toute nouveauté technologique (et comme les télévisions par exemple), les lunettes pour malvoyants ne seront pas accessibles financièrement à tout le monde. Il faudra donc patienter un peu pour voir les tarifs éventuellement baisser.

A suivre donc de près sur notre magazine Cflou.

Suite de l’article :

Cflou au salon Sight City 2016 – Partie 3/4 – Montre braille

5 comments

  1. Bonjour, C’est avec un grand intérêt que je viens de prendre connaissance de votre article d’importance  » Majeur  »dont la résultante amènera à une bien plus large autonomie les personnes atteintes de cécité visuelle. Merci pour la qualité de votre article très explicite.
    Cordialement,
    Roberto ANDRES

  2. Je suis très intéressé par ce sujet mon mari étant atteint atteint de dégénérescence maculaire; merci de nous mettre au courant des nouveautés dans ce domaine, surtout ceux commercialisé à des prix abordables.

    Jo@ne

    1. Bonjour

      Vous pouvez vous inscrire à la newsletter qui se trouve juste en dessous de l’article et également vous inscrire à celle de notre boutique de vente en ligne pour recevoir les nouveautés :
      http://www.cflou.com/
      Si vous avez besoin de conseils sur un produit n’hésitez pas à nous contacter au 03.88.01.24.55

      Bien cordialement
      Sylvain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *