Charles-Emmanuel Schelfhout, le peintre mal-voyant

Charles-Emmanuel Schelfhout est un ancien éditeur, journaliste, et peintre à ses heures. Depuis plus de dix ans, il est atteint d’une maladie génétique évolutive et actuellement incurable, il s’agit de la rétinite pigmentaire. Il est également atteint par le syndrôme d’Usher, qui est une perte progressive d’audition. C’est à l’hôpital universitaire de

MagicaBox le téléphone magique pour les Malvoyants

MagicaBox est un téléphone possédant 29 fonctionnalités vocalisées. L’entreprise Magica Vision à l’origine de ce produit, a pour but d’aider les malvoyants à être autonomes dans leur quotidien. Le produit mélangeant canne virtuelle et dictaphone est très simple d’utilisation et il possède en plus les mêmes fonctions qu’un smartphone. Une entreprise

Vivre avec la Choroïdérémie, témoignage de Sébastien Joachim

Sébastien Joachim jeune homme de trente-six ans est atteint d’une maladie héréditaire très rare qui touche l’oeil, la Choroïdérémie. La Choroïdérémie C’est une maladie oculaire liée à une anomalie du gène CHM situé sur le chromosome X. L’anomalie du gène conduit à des défauts dans la production de la protéine REP-1. Elle cause

Un implant rétinien pour la DMLA

Les implants sur, ou sous la rétine sont déjà connus des personnes aveugles, à cause de leur rétine pigmentaire, et elles peuvent en bénéficier depuis maintenant quelques années. Ces implants leur offre une perception des lumières, des contrastes et des formes. Depuis 2014, la société Second Sight Medical Products (qui

Light Vision, un nouvel espoir pour lutter contre la DMLA

Une jeune société française du nom de Light Vision à mis au point une paire de lunettes intelligente pour compenser la perte de la vision suite à une DMLA chez les personnes âgées. Actuellement cette paire en est encore à l’étape prototype et serait commercialisée prochainement. Les symptômes de la DMLA les

Comment garder une vie sociale

Les difficultés visuelles s’accompagnent souvent d’un sentiment d’éloignement. Vous craignez alors que vos proches, ainsi que votre famille, vous mettent à l’écart, pensant que vous ne pouvez plus partager de nombreuses activités. Malvoyance et vie sociale sont tout à fait compatibles, de nombreuses activités permettant aujourd’hui de briser les barrières